DeLiGNe
October 11, 2014
L’écriture est impuissante : il me manque le visage et la nudité d’une prostituée pour dire assez bas de la vie humaine qu’elle a fait d’elle-même une façade et que la débauche la rend à la vérité.
July 1, 2014
June 13, 2014
C’est ainsi que tous les gens lisent tout aujourd’hui, en survolant, ils lisent tout et ne connaissent rien.
Mark Rothko - Untitled (Red and Black)

Mark Rothko - Untitled (Red and Black)

June 1, 2014
Carnets de Tanger

Le 17 juillet, 23 heures. – Wisner n’est à Tanger que depuis deux semaines mais semble y connaître tout le monde. Aujourd’hui, il nous a emmenés voir Paul Bowles dans son appartement situé derrière le consulat des États-Unis. Nous sommes restés respectueusement assis sur le sol tandis que l’homme de lettres nous préparait du thé. Bowles portait la veste et la cravate traditionnelles des professeurs d’université. Vous arrivez en Afrique du Nord en plein été et tout le monde est vêtu de costumes de tweed !
Je lui ai expliqué que je venais enseigner mais que je voulais écrire un roman. Bowles a hoché la tête avec réserve : ce n’était pas la première fois qu’il entendait dire ça, loin de là.

John Hopkins, Carnets de Tanger, 1962-1979

May 29, 2014
Les lois et la vie

L’écrivain écrit dans une langue et dans une logique dont, par définition, son discours ne peut dominer absolument le système, les lois et la vie pro­pres. Il ne s’en sert qu’en se laissant d’une certaine manière et jus­qu’à un certain point gouverner par le système. Et la lecture doit toujours viser un certain rapport, inaperçu de l’écrivain, entre ce qu’il commande et ce qu’il ne commande pas de schémas de la langue dont il fait usage.

Jacques Derrida

Création

Il y a des écrivains créateurs pour qui […] le langage n’est pas un problème — de Tolstoï à Simenon, la liste est longue des inventeurs de mondes et de personnages, qui écrivent dans une langue fonctionnelle, neutre, voire même pauvre. […] On pourrait même dire que très souvent, la capacité d’invention et de création s’accompagne d’une certaine indifférence au langage, tandis qu’une attention extrême au langage peut, elle, inhiber la création.

Simon Leys, L’Ange et le cachalot

May 28, 2014

(Source: karlmillett)

May 23, 2014
May 8, 2014
(via Le jour ne se lèvera plus jamais: Filtre n°5)

(via Le jour ne se lèvera plus jamais: Filtre n°5)

Une conception étriquée de la littérature, qui la coupe du monde dans lequel on vit, s’est imposée dans l’enseignement, dans la critique et même chez nombre d’écrivains. Le lecteur, lui, cherche dans les œuvres de quoi donner sens à son existence. Et c’est lui qui a raison.
April 21, 2014
Brûler, en esprit, tous ces livres, tous ces mots – toutes ces incomparables, subtiles, profondes, mortelles pensées. Pour s’ouvrir à la pluie qui tombe, traversée de moucherons, d’insectes, à ce pays gris et vert ; à un craquement dans les pierres du mur ou le bois de la porte.
April 20, 2014
Écrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit.
Tomi Ungerer - Pas de baiser pour maman

Tomi Ungerer - Pas de baiser pour maman

Écrire, c’est mentir. Mentir est peut-être trop fort. Écrire, c’est fausser. Être exact, c’est bien rare.